Tarn (81)

Les jardins éphémères et l'exposition FOOD-ART à Lautrec


Caractéristiques

La création de Jardins éphémères dans la cour de la mairie est l'occasion de présenter et faire découvrir au public des plantes originales qui offrent un intérêt particulier. La réalisation a été effectuée par les employés communaux et les adultes du foyer occupationnel des Ormes.Ces plantes sont présentées dans cinq jardins thématiques :  Alternative au gazon Si vous rêvez d'obtenir un tapis verdoyant et parfois même fleuri sans les corvées de la tonte et avec peu d'arrosage, des plantes tapissantes de faible hauteur peuvent remplacervotre pelouse. Vous profiterez alors d'un entretien presque inexistant ! Jardin d'allélopathiques L'allélopathique (interaction biochimique positive ou négative d'une plante sur une autre) permet au jardinier de maîtriser le développement des mauvaises herbes et de favoriser la croissance de plantes « amies ». Ici, l'essentiel est de trouver le compagnonnage idéal. Pastel C'est l'or bleu du Pays de Cocagne. Cette plante d'apparence modeste est résistante au froid comme aux fortes chaleurs, elle affectionne les sols calcaires de notre territoire. Le pastel a fait la richesse et la prospérité du Midi Languedocien au XVème et XVIème siècle. Jardin potager Le nom, la forme ou le goût des légumes présentés dans ce potager sortent de l'ordinaire. Leur originalité et même leur excentricité accompagnent quelques plantes et fleurs comestibles qui régaleront les yeux comme les papilles des gastronomes les plus audacieux. Jardin d'aromatiques Les plantes aromatiques, médicinales et magiques étaient appelées simples au Moyen-Age. Dans ce jardin, les simples ne le sont plus vraiment. Ces plantes aromatiques sont particulières, originales, drôles. la menthe est chocolat, la sauge est ananas et le thym, citron.

 

L'exposition « Food-Art » de Benjamin ROUSSEAUX, un parcours dans les rues du village. Professionnel de la cuisine depuis vingt ans, Benjamin Rousseaux trouve l'inspiration dans ses frigos en 2012 et se lance dans le « Food-Art ». Le cuisinier se transforme alors en artiste véritable. La genèse : L'inspiration le foudroie et voilà qu'il commence à créer des univers avec de la matière comestible. Naitrons de ses mains habiles, de vastes mondes peuplés de forêts de brocolis, de troncs de carottes où de pyramides de légumes qui composent ses univers colorés. Le sucre devient sable et les carrés de chocolat sont comme des briques où peuvent luire les yeux rouges d'un piment. Tel un dieu païen, explorant ses mondes, Benjamin y voit bientôt des formes, des visages. Surgit alors toute une mythologie intérieure oublié. Sans freins, ni limites, ni tabous : Il commence début 2016 une nouvelle série. Après les mondes, viendront les êtres. Cette nouvelle inspiration, parfois très sombre, amène l'artiste à composer une série de masques, de visages, de démons, d'êtres venus d'ailleurs. L'artiste se permet de jouer avec le « fameux monstre du placard », celui dont on sait pertinemment qu'il n'existe pas, mais qui nous empêche quand même de tourner la poignée et d'ouvrir la porte. « Ce que l'on mange à l'intérieur, donne l'énergie de la création extérieure » dirait Benjamin Rousseaux. Le grand cycle de la vie est ici pleinement réalisé, puisqu'à travers ses ½uvres, il est justement question de nourrir le corps et l'âme.

LIEU

Village de Lautrec
81440 LAUTREC
Cour de la Mairie et village de Lautrec

CARTE