Liste des jardins

1 - 10 de 11
 1 2  
FILTRE
Mot clé : Départements : CPIE :
ingrid 2.jpg

Le jardin d'Ingrid

Dans le jardin d’Ingrid, on peut découvrir une grande diversité de plantes vivaces, variétés botaniques et aromatiques, qui éblouissent les visiteurs par la palette de leurs couleurs et la diversité de leurs parfums. Le thème de la visite sera la relation entre la plante et l’homme à travers l’histoire. Des plantes « utiles» seront indiquées dans le jardin avec des fiches. À cela s'ajoutent une expo de céramique, une expo de tableaux, terrasse avec de la bière, animation de Meuse Nature et Environnement, info sur les chauve-souris, la Riotte sauvage, avec les produits à base de plante et la venue d'un spécialiste sur les arbres fruitier.
Cousances aux Bois - Meuse (55)

photo Valerie UN.jpg

Le jardin "terre de rêves"

Terre de Rêves, le jardin de Jean Paul et Valérie Herbeth, est un jardin de biodiversité de 4000 m2 qui nourrit humains et petits animaux des lieux. Vous y trouverez un grand et un petit potager, un jardin de simples, un verger, des fleurs, de grands arbres, de la prairie naturelle, des coins fleuris... Les différentes parties ne sont pas strictement délimitées mais s’invitent plutôt les unes chez les autres, ce qui donne un foisonnement de verdure où la petite faune (oiseaux, hérissons, lézards, orvets...) a l’air de se plaire, tout comme les humains!
Saint Mihiel - Meuse (55)

cpiemeuselecerf.jpg

Le jardin de M. et Mme LECERF

Notre jardin, c’est surtout un potager fruitier. Partis d’une chènevière aux grandes lignes décourageantes, Fabrice et moi avons tracé par ci par là des petites allées, parfois des carrés bordés de groseilliers et de cassis, puis des petites haies, les fleurs sont venues se nicher près des légumes selon l’inspiration et « Ah ! c’qu’on est bien dans ce jardin / loin des engins / pas besoin de sous pour être bien / pas besoin de vin pour être saoûl » (Paroles de Dick Annegarn).
Bonzée - Meuse (55)

Capture.JPG

Le jardin de Léhoya

Ce printemps, le jardin de Léhoya fête ses 3 ans, c’est donc un jeune jardin. Nous œuvrons à appliquer autant que possible les principes de la permaculture - notre fer de lance - et nous aspirons à ce que notre «domaine» (c’est-à-dire le jardin + la maison) devienne un écosystème le plus autonome possible, un lieu de coopération harmonieuse entre la nature et l’être humain. Le jardin se compose de plusieurs espaces potagers, deux buttes de culture, des haies variées, un bassin aquatique, une petite mare, un poulailler, une petite serre et une grande serre-tunnel, des massifs d’ornements, une ébauche de forêt comestible, des espaces de détente, un coin sauvage et un verger servant également de parc à poules et à oies. Nous accueillons des woofeurs de temps à autre pour partager cette expérience de co-création avec la nature, nos découvertes et nos erreurs, et bénéficier d’un utile coup de main. C’est une aventure passionnante, et c’est pour la partager et transmettre notre enthousiasme que nous avons créé en 2017 une association pour le développement local de la permaculture appelée « Au pied de mon arbre 55 ».
Noyers-Auzécourt - Meuse (55)

33304103_10215957124063624_1141113651667664896_n.jpg

Le plaisir de jardiner au fil des saisons

Pierres collectées lors de voyages, fossiles, galets, coquilles d’escargots, coquillages, trésors parmi d’autres, trônent dans un jardin voulu poétique et respectueux de la nature. Le décor, rustique le plus souvent, a beaucoup d’importance, pour les créateurs. Parmi gazon fleuri, parterres et arbres rustiques, nombre d’hôtes sont présents. Ainsi, papillons et oiseaux y trouvent refuge. Libellules et grenouilles peuplent la mare. Tous se veulent protégés des chats, visiteurs nombreux et bien accueillis. Réfugié dans un abri, sorte de palace, un hérisson partage avec ces « vagabonds » une nourriture servie généreusement. Quelques écrits peuvent attirer les regards...
Bonzée - Meuse (55)

IMG_9457.JPG

Le jardin de Dominique

Il s’ouvre devant la maison, mais la partie qui offre de belles perspectives se situe à l’arrière et donne sur la campagne environnante (pâtures). On y trouve une partie potager et une partie jardin d’agrément : en pelouse naturelle, il porte quelques arbres fruitiers, et des massifs d’annuelles et de vivaces viennent dessiner des galbes dans la végétation. Banc, table, chaises, colonnes fleuries, cadres donnent du relief à ce terrain plat. Nichoirs, gites, hôtels à insectes, bois morts, haies accueillent l’avifaune et la faune locale et contribuent à la lutte intégrée. Pas de produits chimiques, tout au naturel (compost, purins de végétaux, …).
Laneuville-sur-Meuse - Meuse (55)

166183380_1700211123493480_6359841145524088180_n.jpg

Les oiseaux de Théodane

C’est un jardin conçu pour accueillir la biodiversité, avec ses différents hôtels à insectes « faits maison », la mare creusée l’année dernière et qui abrite poissons, grenouilles vertes et libellules, un abri au fond du jardin avec des nichoirs à hirondelles et à chauves-souris, des buttes qu’on laisse généralement sans aménagement (car quand le printemps arrive, les abeilles maçonnes s’invitent dedans), et une partie du terrain en friche à la belle saison pour les insectes. On y trouve aussi des « coins oiseaux », avec nichoirs et mangeoires où on a déjà aperçu un grand nombre d’espèces : Moineau domestique, Moineau friquet, Rouge-gorge, Étourneau sansonnet, Troglodyte mignon, pie, corneille, Mésange bleue, Mésange nonnette, Mésange charbonnière, tourterelle, Pinson des arbres, Chardonneret élégant, Verdier d’Europe, Pic épeiche, Pic vert, Pigeon ramier, Accenteur mouchet, Sittelle torchepot, hirondelles et Huppe fasciée (en saison), ainsi que des faisans (rescapés des chasseurs).
Wadonville-en-Woëvre - Meuse (55)

Capture.JPG

L'éco-jardin

L’éco-jardin est un espace dévolu aux bonnes pratiques de jardinage et à la protection de la biodiversité. Différents espaces, agrémentés de panneaux pédagogiques, vous informent et vous accompagnent sur les techniques simples et efficaces qui favorisent la transition écologique, telles que le paillage, l’usage des plantes infirmières, la rotation des cultures, le compostage, la gestion de l’eau… Jardin d’hôtes, il fourmille de petites bêtes, plus jolies et utiles, les unes que les autres. Des aménagements, durables et éco-conçus, l’agrémentent ; toilettes sèches, cuve de récupération d’eau pluviale, séchoir et four solaire... Venez le découvrir, laissez-vous guider par les explications de Geo, le jardinier des lieux, et profitez des nombreuses animations proposées dans le cadre de « Jardin pour tous ».
Hannonville sous-les-côtes - Meuse (55)

184336028_850190119210953_7733851668459514752_n.jpg

Le jardin de Lydia

C’est un petit jardin, mais il est très important pour moi ! Je dispose de 8 m2 environ en pleine terre (avec une serre où les tomates et quelques autres plantations se plaisent beaucoup, et sont à l’abri de toute pollution) et de 3 m2 en pots et jardinières où je cultive quelques petits légumes : courgettes, choux, ça dépend des années… J’ai commencé par les aromates, car on arrive assez facilement à couvrir ses besoins dans ce domaine : persil, sarriette, romarin, céleri perpétuel, ail, ciboulette, sauge... Il y a aussi des plantes qui accueillent les « bons » insectes et éloignent les autres, comme la Tanaisie commune. J’ai aussi une passion pour les plantes sauvages comestibles locales que j’ai appris à reconnaître et que j’installe avec joie : pissenlit, Lierre terrestre, Petite pimprenelle, Bourrache officinale, pourpier, Plantain lancéolé, mâche, achillée … Et, dans une cour intérieure protégée, j’ai essentiellement des plantes non comestibles assez variées, une bonne compagnie aussi quand le jardin d’extérieur se repose : c’est mon « jardin d’hiver ». Dans ma vie, tout ce qui me permet d’être près de la nature est essentiel, et puis, si je jardine, c’est aussi pour consommer ce que j‘ai fait pousser, MOI ! Des crudités toutes fraîches, des aromates (presque suffisamment pour mes besoins et goûts). Le tout naturel, bio, bien sûr !
Bar-le-Duc - Meuse (55)

Capture.JPG

Le jardin de Virginie Duvallet

Le jardin de Virginie allie carré potager, arbres fruitiers, haies refuges et mare à amphibiens. On y retrouve également beaucoup d’espèces d’oiseaux et des chauves-souris venant nicher près de la pergola. L’espace potager est très fourni en fruits et légumes de toute sorte et Virginie privilégie des techniques de jardinage 100% naturelles. Venez donc découvrir son jardin vivant et partager avec elle et ses fidèles compagnons canins votre passion du jardinage.
Savonnières-en-Perthois - Meuse (55)

1 - 10 de 11
 1 2