Liste des jardins

FILTRE
Mot clé : Départements : CPIE :
ph jaud (29).jpg

Chez Philippe Jaud

Philippe a imaginé son jardin en même temps que son projet de maison. Installé aux Epesses depuis une 15 années, il a aménagé son jardin de 2800 m2 au fil de ses rencontres tantôt inspiré par des pépiniéristes collectionneurs tantôt prenant exemple sur des exploitations permacoles au fil de ses voyages. Le résultat, un ensemble paysager avec une palette végétale riche, s’inspirant de la nature, entourant un potager mélangeant plate-bandes de culture, fruitiers, rosiers et fleurs spontanées. Un ensemble remarquable entretenu avec passion.
Les Epesses - Vendée (85)

IMG_1927.jpg

Le jardin de Monique et Michel DENIS

Les légumes sont cultivés à 70% à partir de graines récoltées sur place (choux verts, betteraves, salade, épinards, roquette, persil, bulbes, panais, haricots verts, tomates, courgettes, fleurs etc.) Je n’emploie que la bouillie bordelaise pour le traitement des tomates et de l’anti-limace pour les semis de printemps. J’évite l’emploi des pesticides et priorise les traitements bio : cendre de bois contre la mousse sur la pelouse, sur les troncs des arbres fruitiers. Contre les limaces j’ai aussi recours aux remèdes de grand-mère. Le purin de prêles est fabriqué par moi-même et utilisé en préventif sur les fruitiers contre les maladies cryptogamiques : chancre en l’occurrence. J’utilise au mieux le paillage au sol (tomates, céléri-rave) et l’herbe (tonte) au pied des haricots verts et poireaux. J’évite de tasser le sol en marchant sur des planches en bois dans les bandes cultivées afin d’éviter des semelles de labour. Je suis très attentif à la fumure du sol. Je n’utilise que mon compst. Je priorise l’amendement organique et le lithotame (chaux + algues). Je n’emploie plus de motobineuse car cela dérange trop la flore du sol. J’utilise une fourche à bêcher pour aérer le sol sur 10-15 cm de profondeur et des outils à main à base de griffes pour aérer le sol. Je mets mon jardin en hiver à l’automne quand le temps le permet j’utilise le purin d’orties comme engrais minéral sur les jeunes pousses. J’effectue moi-même la taille de mes fruitiers et je procède au greffage. Je suis contre le gaspillage des léumes (utilisation de conserves, dons aux enfants ou autres). J’utilise au mieux l’eau de pluie et celle de mon forage pour l’arrosage.
Saint-Denis-la-Chevasse - Vendée (85)

Pour le livreta.jpg

Le jardin de Léni

Jardin au naturel, la terre n’est jamais travaillée, paillée avec un compostage permanent en surface. Seuls les vers aèrent la terre, les légumes sont mélangés et variés. Nous avons décidé de jardiner autrement, moins grand mais mieux, il y a environ 5-6 ans. Nous voulons transmettre à notre petit fils Léni le respect de la terre et de l’environnement en général et il le perçoit bien. C’est cela la plus belle récolte du jardin.
Belleville-sur-Vie - BELLEVIGNY - Vendée (85)

Lilian.jpg

Chez Lilian Bouchet

Lilian est un passionné du jardinage. Il aime échanger avec d’autres jardiniers et innover en continu dans son jardin situé en lotissement. Venez découvrir son potager en paillage permanent avec utilisation de bois de pays, la mare qu’il vient tout juste de créer, ses poules, les plates-bandes de fleurs spontanées et l’espace communal adjacent à vocation vivrière qu’il cultive.
Le Boupère - Vendée (85)

Claude_Bodin_Cheffois2.jpg

Chez Claude Bodin

Claude a recommencé à jardiner chez lui il y a environ 7 ans. Ne souhaitant pas utiliser de produits phytosanitaires, il s’est beaucoup renseigné sur les différentes techniques de la permaculture. Vous découvrirez dans son joli jardin à la campagne comment il utilisedu paillage dans son potager en planche, mais aussi du BRF (Bois Raméal Fragmenté) et des résidus de compostage.
Cheffois - Vendée (85)