Liste des jardins

1 - 10 de 15
 1 2  
FILTRE
Mot clé : Départements : CPIE :
CPIEBrenne-BerryMaizeret1.JPG

Le jardin de Daniel et Marie-Madeleine

Dès leur arrivée définitive dans le St Amandois, Daniel et Marie-Madeleine ont débuté leur jardin en essayant au mieux de reprendre les grands principes des jardins de curé qu'ils apprécient particulièrement à savoir qu'il souhaitait avant tout un jardin utilitaire. En effet, on retrouve dans les jardins du curé et donc dans celui des Maizeret de quoi nourrir, de quoi fleurir et de quoi guérir. Leur jardin est donc un mélange de fleurs, de légumes et de plantes aromatiques et médicinales tout en incluant des objets anciens qui « servent » au jardin. Daniel et Marie Madeleine sont autonomes en légumes et possèdent plusieurs variétés de fruitiers. Afin de favoriser la pollinisation de leurs fruits et légumes, ils ont disposé une ruche dans laquelle est venu naturellement un essaim d'abeilles. Celles-ci ont ainsi le gîte et le couvert sur place ! De plus, afin d'apporter tous les éléments nutritifs nécessaires à la bonne croissance des végétaux, ils réalisent un compost qu'ils utilisent au moment des plantations et des semis.
Saint Amand Montrond - Cher (18)

CPIEBrenneBerryChristineThierry1.jpg

Le jardin de Christine et Thierry

« Chaque plante est un petit trésor », voilà qui pourrait être le fil conducteur de la visite. Christine et Thierry ont commencé à aménager le jardin il y a 25 ans. Ancienne vigne, le sol n’est pas facile à travailler et il a fallu trouver des plantes adaptées au terrain. Ils se sont alors tournés vers des végétaux rustiques demandant peu d’entretien. Christine s’est alors tournée vers les sédums qu’elle affectionne particulièrement et qu’elle collectionne aujourd’hui. Une réflexion poussée a été menée de sorte que le jardin soit mellifère (pour leurs ruches) et fleuri toute l’année lui apportant calme et inspiration pour ses poteries. Côté potager, c’est plutôt Thierry qui est aux commandes. Ils ont investi dans une serre il y a quelque temps leur permettant d’avoir des légumes précocement et tardivement, assurant une grande partie de leur consommation annuelle. Sur les 400 m2, on retrouve des légumes (traditionnels et oubliés), des petits fruits et des fruits (figuier, raisin…). Pour eux le jardin c’est avant tout de la bonne fatigue et une satisfaction de se nourrir sainement soi-même. C’est également une passion partagée par l’ensemble de la famille qui permet de se retrouver les week-ends.
Vesdun - Cher (18)

CPIEBrenneBerryLePetitJardinExpérimentalduCPIEBrenneBerry1.jpg

Le petit jardin expérimental du CPIE Brenne-Berry

Le CPIE Brenne-Berry a ouvert une antenne dans le Cher en 2016 et rapidement un groupe de bénévoles a entrepris d’investir et d’aménager le petit jardin derrière le local.  Ce groupe a d’abord réfléchit aux différentes forme de jardin possible et a choisit de s’orienter vers des petits aménagements, reproductibles, facile d’entretien, esthétique et/nourricier, favorisant la biodiversité… dans l’objectif d’expérimenter, de perfectionner puis de faire des propositions d’aménagements au naturel aux habitants du quartier. On retrouve donc aux jardins de nombreux projets / aménagements tels que : Des plantations de plantes à usages (plantes aromatiques, plantes à purins, plantes mellifères…) et d’une haie comestible (pour les oiseaux, les insectes et les humains avec des essences locales et rustiques),  une bordure en plessis réalisée avec des rejets d’arbres des environs, une expérimentation de culture sur botte de paille, un potager vertical à partir de palette, un keyhole, un prototype de « Pokeytour »…
Saint-Amand-Montrond - Cher (18)

Le jardin de Rémy

Architecte paysager de formation, Rémy a souhaité que sa maison et son jardin soient les plus intégrés possible au paysage en essayant de respecter l’esprit du lieu afin de retrouver les espaces domestiques agricoles. Son souhait dès le départ était de tirer le plus de bénéfice de son jardin en ayant une gestion anticipée sur du long terme. Il a planté des haies et des arbres pour faire du bois pour se chauffer (2 stères rien qu’avec ses haies) ou pour s’en servir dans des constructions : « Aujourd’hui je fabrique des piquets avec les acacias plantés il y a 30 ans, rien ne se perd ! ». Il a des animaux pour entretenir ses espaces, pour se nourrir ou pour enrichir son sol. Ses fruitiers et son potager lui permettent d’être autonome en fruits et légumes. Il n’a pas une grande quantité de chaque mais une grande diversité lui permettant d’avoir des productions toute l’année (fève, épinard, petit fruit, tomate, concombre, pomme, prune, cerise, coing…). Son jardin est un ilot au milieu des champs, un vrai refuge pour tous. Sa philosophie ? Tout le monde doit vivre en harmonie. Alors il est vrai que les premières années, il y a eu beaucoup de catastrophes, surtout au potager. Mais en laissant faire sans rien détruire, Rémy a réussi à recréer un équilibre et aujourd’hui il se sent beaucoup moins inquiet au jardin.
Saint-Denis-de Palin - Cher (18)

Le jardin de David, Anne et Chloé

Depuis 2017, David, Anne et Chloé aménagent le jardin de leur maison située en zone résidentielle dans l’idée d’en faire un jardin refuge pour la biodiversité (il s’agit aussi d’un refuge LPO) mais aussi un jardin nourricier et adapté au changement climatique. Des haies champêtres entourent le jardin. Adeptes de la récup, de nombreux végétaux sont issus d’échanges tout en gardant en tête leur intérêt pour les pollinisateurs, l’ombrage qu’ils peuvent apporter, leurs faibles besoins en eau… Le broyat et les feuilles mortes qui servent de paillage, tout comme de nombreux éléments du jardin sont aussi récupérés dans la région. De nombreux abris pour la biodiversité sont dispersés dans le jardin (tas de branches, mare, mangeoire, nichoirs pour oiseau, abri à hérisson) et permettent d’accueillir de nombreux visiteurs.
Saint Doulchard - Cher (18)

Le jardin de Marion

Marion aménage depuis plus de 6 ans le jardin selon les principes de la permaculture et dans une recherche d’une plus grande autonomie. Le jardin fonctionne ainsi quasi en cycle fermé. La présence de nombreux arbres permet l’utilisation de leurs feuilles en paillage, différents composts apportent les matières nutritives. L’eau des différentes toitures est récupérée. Différents espaces sont aménagés, avec notamment un jardin potager et un verger. Les plantes peuvent aller au bout de leur cycle de vie, la pelouse devenant par exemple une prairie. Il s’agit d’un jardin nourricier pour l’homme et pour la nature. Les nombreux nichoirs présents sur le jardin et très demandés montrent le succès de ce dernier point.
Saint Eloy de Gy - Cher (18)

L'ancien potager

Véritable jardin d’agrément, le jardin de Claire était autrefois un potager, qu’elle a transformé en un jardin d’agrément qui offre un jeu de couleurs et d’odeurs, grâce aux différentes espèces de fleurs qu’elle plante depuis de nombreuses années. Cet espace était autrefois un potager. Claire est amatrice de rose, elle en a de toutes sortes dans son jardin, certains rosiers sont costauds, d’autres moins … Beaucoup de variétés sont anciennes. Au fil des saisons, les couleurs varient et les insectes pollinisateurs s’installent dans ce jardin fleuri. Quelques individus de fruitiers anciens sont également présents, comme des poiriers centenaires ou des pommiers ayant résisté aux dernières sécheresses. Ces arbres sont adaptés au terrain calcaire. Claire bénéficie d’un puits pour arroser ses plantes en cas de nécessité. Elle utilise des techniques de jardinage au naturel comme les plantations de vivaces adaptées, laisse certaines herbes pousser et utilise du paillis pour limiter l’arrosage.
Bouges-le-Château - Cher (18)

Le jardin de Catherine et Gabriel

Notre jardin se divise en deux parties comme c'est souvent le cas : - Une partie est aménagée en jardin paysagé. Il est en formation car à la suite de l'abattage obligé d'un magnifique sapin, victime comme tant d'autres arbres de trois épisodes successifs de sécheresse, nous en avons profité pour le repenser. - Une partie en potager mais un potager qui laisse la place aux surprises et à la poésie, un mélange de fleurs et de plantes potagères, le tout cultivé sans pesticide ni herbicide afin de permettre à la biodiversité de prendre toute sa place.
Déols - Cher (18)

Le jardin de la Monte de Puychevrier

Depuis leur installation en 1991, Christopher et Louise ont progressivement aménagé leur jardin en créant différents espaces : un potager, un verger et une prairie fleurie. Soucieux du respect de l’environnement, ils fonctionnent en circuit très court et utilisent différentes techniques de jardinage au naturel, tel que le paillage, la récupération de l’eau de pluie grâce à un bassin ou encore l’utilisation de graines résistantes et adaptées au changement climatique. Afin d’éviter les maladies, ils mettent en place des rotations de culture et planifient leurs plantations chaque année, en s’inspirant de ce qu’ils ont vu lors de leurs voyages. Dans ce jardin fleuri, à la fois ombragé et ensoleillé oiseaux, chauve-souris et insectes pollinisateurs trouvent un habitat pour s’installer.
Mérigny - Cher (18)

20201010_155719.jpg

Le jardin de la Grange aux Fleurs

Flore et Georges, originaires de l'Ile de France ont été les témoins attentifs et actifs de la création et la construction des Parcs départementaux de la Seine Saint Denis, celui de La Courneuve en particulier. Cela va beaucoup les inspirer pour concevoir et réaliser durant 40 ans un jardin paysager en plein bocage du Boischaut. Un jardin cultivé au naturel, avec compost et paillage, foisonnant de centaines de plantes, arbustes et arbres enrichis au fil des ans. Un jardin ou la flore locale naturelle garde sa place. Avec l'évolution de plus en plus perceptible du climat, des plantes exotiques, méditerranéennes notamment, y sont introduites telles que des cistes. Un eucalyptus y trône depuis plus de 30 ans. Des aménagements légers réalisés à partir d'un massif de bambous agrémentent les parterres. Ce jardin offre toute l'année ses multiples couleurs et parfums. Arbres fruitiers et potagers viennent compléter cet espace à vivre. Un espace que Flore et Georges aiment agrémenter de moments culturels. Expositions momentanées d'artistes amateurs ou professionnels, moments de lecture, de chant, de musique y trouvent tout naturellement leur place pour un plaisir partagé avec la famille, les amis. Ainsi lors de l’ouverture du jardin, les visiteurs pourront admirer quelques toiles d'amateurs et écouter en fin d'après midi le groupe de chant Diapaz et des musiciens traditionnels autour d'un goûter partagé
Ardenais - Cher (18)

1 - 10 de 15
 1 2