Nord (59)

Le Jardin partagé de la Violette

Propriété de la Communauté Urbaine de Dunkerque et remis en gestion à la Ville, ce terrain de 2500 m² est pris en charge depuis 2011 par des bénévoles sous forme de jardin partagé. L'objectif est d'y pratiquer des cultures légumières, fruitières et florales en utilisant des techniques respectueuses de l'environnement, tout en y favorisant la biodiversité et l'information du public.

Caractéristiques

La moitié de notre jardin a pour vocation de constituer une réserve de biodiversité favorisant la flore et la faune locales, l'autre partie étant consacrée à la culture de légumes, de fruits et de fleurs dans des conditions les plus naturelles possibles : sélection de graines et semences non hybrides, utilisation de fertilisants naturels (compost, fumier), techniques naturelles de protection des sols, permaculture, exclusion des pesticides, favorisation des plantes et insectes auxiliaires, etc. Ainsi, nous avons signé une charte qui consigne ces engagements, et un encadrement technique est assuré par la Ville de Dunkerque, le CPIE de Flandre Maritime et la Maison de l'Environnement de Dunkerque. Après une phase de travaux préalable (défrichage partiel, creusement d'une mare, construction d'une serre, d'une remise à outils, de silos à compost...), plusieurs parcelles de culture sont exploitées et font notamment l'objet d'une dépollution préalable car le terrain a accueilli par le passé de nombreux dépôts de gravats. Les matériaux extraits du sol sont triés et, en fonction de leur nature, évacués ou recyclés en rocailles fleuries et murets propices à l'accueil d'insectes, d'arachnides, petits reptiles, batraciens ou mammifères. Nous réalisons en commun les travaux d'aménagement et de jardinage, selon les capacités de chacun, et les récoltes sont partagées entre tous les intervenants. Car au-delà de cette fonction de valorisation de la biodiversité et de production légumière, fruitière et florale, la charte du jardin partagé confère aussi à ce dernier une fonction sociale, basée sur des valeurs de convivialité, de solidarité et d'échanges intergénérationnels. Ainsi des enfants et adolescents ont effectué des plantations à nos côtés et ont décoré du mobilier de récupération, les personnes handicapées ont à disposition des tables de culture fabriquées par les plus valides, des enseignants associent les jardiniers lors de sorties pédagogiques, etc. Le jardin comporte également de nombreux arbres fruitiers (pommiers, poiriers, noyers, noisetiers) plantés par des enfants au début des années 2000 lors d'une animation organisée par la Maison de quartier du Méridien. Les conditions météorologiques ne favorisant pas toujours les animations sociales mises en ½uvre, nous avons réalisé un grand abri en bois, en forme de kiosque. Outre sa fonction première, cette construction permet de recueillir les eaux pluviales pour faire face au déficit chronique en eau d'arrosage que connaissent parfois les cultures au printemps et en été. Si d'évidence divers travaux de jardinage s'y avèrent en permanence indispensables, le jardin de la Violette est aussi un lieu d'accueil où il est tout simplement possible de se promener, d'observer, d'apprendre, de lire, de se reposer, de se rassembler, de discuter, de pique-niquer, de jouer, voire faire un peu la fête dans le respect de l'environnement et du voisinage.

LIEU

Rue de Cambrai
59240 Malo-les-Bains

CARTE